un territoire sévèrement frappé par la crise économique


MBF Aluminium, une entreprise de pièces auto, était déjà en difficulté avant le confinement. Puis elle a perdu 7 millions d’euros à cause de la crise sanitaire et est désormais placée en redressement judiciaire. Sans repreneur d’ici fin janvier, elle devra mettre la clé sous la porte. « Tous les matins [les salariés] se lèvent avec la boule au ventre, comme je me lève tous les matins avec la boule au ventre« , confie la directrice, Adeline Munarolo, aux équipes de France Télévisions, précisant que les emplois ne sont « pas facile à retrouver » dans la région. 

Les élus, eux, tiennent les comptes. « Le fait d’être beaucoup industrialisé, quand il y a une crise économique ça peut faire monter rapidement le chômage« , explique Jean-Yves Ravier, maire de Lons-Le-Saunier (Jura). Les grandes usines ne sont pas les seules à souffrir, les petites entreprises vacillent également dans l’ombre. Christophe Thiebaud, qui a dû licencier son unique salarié, est dépité. « C’est un crève-cœur« , commente ce dernier. Proche du plein emploi avant la crise, le Jura craint de voir son taux de chômage augmenter brusquement à la sortie de l’hiver. 

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire