qu’est-ce que la RSE, la Responsabilité sociétale des entreprises ?



#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La RSE, pour Responsabilité sociétale des entreprises, est très en vogue en ce moment. Le co-fondateur de Naturopera, Kilian O’Neill, présente sa crème pour bébés. « C’est évidemment un produit bio, sans pesticides, sans pétrochimie », explique-t-il. Son entreprise respecte les critères de la RSE, à savoir un écosystème « sain » pour l’environnement, le consommateur et les salariés. Ce qui explique que le coût des produits qu’il vend est plus important. « Nous avons fait le choix avec mon associé de privilégier le made in France au détriment de nos marges », justifie Geoffroy Blondel de Joigny, co-fondateur de Naturopera. 

La RSE se veut attractive pour les consommateurs, mais aussi les salariés. La société de Raphaël Bourguignon, Castalie, conçoit des fontaines à eau éco-responsables. Chaque matin, il vient travailler en vélo électrique, financé par son employeur. L‘entreprise fait également appel à un prestataire qui emploie des personnes en situation de handicap. Le but ? Attirer les jeunes sensibles à ces problématiques. « Toutes ces valeurs me sont très chères […] pour moi ça avait une vraie cohérence de venir travailler ici », confie Carla Candotto, alternante chez Castalie. Toutefois en France, la RSE n’est pas réglementée. Elle est évaluée selon des labels, après des contrôles plus ou moins exigeants… ce qui ouvre la porte à certains abus. « On peut imaginer que certaines [entreprises] peuvent vendre un peu plus en termes d’engagement que ce qu’elles ne font véritablement dans la pratique », explique Béatrice Parguel, chercheure au CNRS. 

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire