Note sur l'origine des croyances en relation à la Bête du Gévaudan III



Introduction Les ravages causés par les loups ont, et cela depuis des siècles, ponctué la vie des habitants de l’Auvergne. Par exemple, les attaques localisées dans le massif du Livradois-Forez ont par deux fois (1715-1718 et 1726-1730) ensanglanté la région. Ainsi, vers 1715, un foyer d’attaques se concentre sur une zone de 200 kilomètres carrés d’une région très boisée où le loup sévit à des altitudes qui oscillent entre 1000 (…)


Info locale



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire