Trump ordonne le retrait de l’essentiel du contingent américain en Somalie



WASHINGTON (Reuters) – Donald Trump a ordonné le retrait de l’essentiel du contingent américain en Somalie, qui compte environ 700 hommes, a fait savoir vendredi le Pentagone.

Le président des Etats-Unis a promis de rapatrier la majeure partie des troupes déployées à l’étranger, y compris en Irak et en Afghanistan, avant la fin de son mandat, le 20 janvier.

Le contingent de Somalie est considéré comme la pierre angulaire de la lutte contre les djihadistes d’Al Qaïda.

« Bien qu’il s’agisse d’un redéploiement, cette initiative ne constitue pas un changement de la politique américaine », assure le département de la Défense dans un communiqué. « Les Etats-Unis conserveront la capacité de mener des opérations de contre-terrorisme ciblées en Somalie, de collecter des signaux d’alertes précoces et des indicateurs concernant les menaces qui pèsent sur la patrie », ajoute-t-il.

(Phil Stewart et Steve Holland, version française Jean-Philippe Lefief)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire