Emmanuel Macron reconnaît un « échec collectif » sur la sortie du glyphosate


Emmanuel Macron a reconnu ne pas avoir réussi à tenir sa promesse de sortir du glyphosate en trois ans, plaidant un échec « collectif », dans un entretien ce vendredi 4 décembre à Brut.

« On ne peut pas gagner la bataille tout seul. Je n’ai pas réussi parce que les autres sont restés à un rythme plus lent », a-t-il tempéré, arguant une « distorsion de concurrence ».

EXCLUSIF. Glyphosate, lobbys… Les vérités de Matthieu Orphelin, un écolo au cœur du pouvoir

« Cela se gère au niveau européen, on est un marché unique. Quand les autres ne vont pas au même rythme que nous, cela crée de la distorsion de concurrence. […] Quand on veut lutter contre les pesticides, c’est l’Europe le bon niveau », s’est-il défendu.

Un engagement pris sur Twitter il y a 3 ans

« Je n’ai pas changé d’avis » sur cet objectif, mais « je n’ai pas réussi » à l’accomplir, c’est un échec « collectif », a déclaré le président de la République qui, en novembre 2017, s’était engagé dans un tweet pour une interdiction « au plus tard dans trois ans ».

Depuis, la France s’est fixé pour objectif de sortir de l’essentiel des usages de ce désherbant classé comme « cancérogène probable » en 2021, avant une interdiction totale en 2023.

Colère contre les activistes

Le chef de l’Etat s’est également vivement emporté contre les militants, se disant « très en colère contre des activistes » tel que Cyril Dion, le réalisateur du film documentaire « Demain », qui dénonce la lenteur de la transition écologique. « Ce n’est pas honnête de sa part », s’est impatienté le chef de l’Etat.

Quand Monsanto manipulait des agriculteurs français« On ferme toutes les centrales à charbon, on a converti 800 000 véhicules en électrique ou en hybride […]. Personne n’a autant fait que nous depuis trois ans », a-t-il assuré.

« Notre-Dame-des-Landes, la Montagne d’or, Europacity, qui les a arrêtés ? Moi, je n’ai pas de leçons à recevoir », a asséné le chef de l’Etat. « Que Cyril Dion ne fasse pas de caricature. »





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire