« Il paraît essentiel de réclamer un effort aux plus fortunés » pour alléger la dette Covid



Elle est encore indolore et invisible. Mais la dette Covid pèserait déjà sur les revenus des Français. Et cela de manière injuste, puisque les ménages les plus modestes en pâtiraient le plus.

Tel est le constat dressé par Emilie Cariou, députée non-inscrite, anciennement membre de la majorité, et experte des questions fiscales. Pour « l’Obs », elle envisage de nombreuses pistes afin de mettre à contribution les ménages les plus fortunés et les grandes entreprises. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une « taxe Jean Valjean », comme celle proposée durant l’été par l’acteur Vincent Lindon, mais plutôt de mesures ciblées. Celles-ci pourraient permettre de dégager « 30 à 40 milliards » d’euros pour renflouer les caisses de l’Etat. Entretien.

Pour la création d’une taxe européenne sur les spéculations, Pierre Larrouturou commence une grève de la faim

Pensez-vous que l’idée de faire payer les plus fortunés arrive au bon moment, alors que le pays est encore

Pour lire les 75 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire