Des militaires britanniques rejoignent la mission de l’Onu au Mali


NATIONS UNIES (Reuters) – Plusieurs centaines de militaires britanniques sont arrivés au Mali pour rejoindre la force de maintien de la paix des Nations unies sur place, qui appuie l’opération française Barkhane contre les islamistes armés en Afrique de l’Ouest, ont déclaré jeudi des responsables britanniques.

La Grande-Bretagne a déjà déployé des moyens logistiques au Sahel pour soutenir Barkhane, avec trois hélicoptères Chinook et une centaine de personnes.

Le déploiement annoncé jeudi va « fournir des capacités de reconnaissance hautement spécialisées », a dit la mission britannique à l’Onu.

Ces troupes seront basées à Gao, dans le nord du Mali.

Ces effectifs supplémentaires sont pour l’essentiel déjà arrivés au Mali et le reste arrivera d’ici mardi.

Créée en 2013 à la suite d’une intervention militaire française pour repousser les combattants islamistes progressant vers Bamako, la mission de l’Onu, la Minusma, est forte de 14.000 soldats, policiers et personnels civils. Avec 227 membres tués, elle est la mission la plus meurtrière de l’Onu dans le monde.

(Michelle Nichols; version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire