Cette couverture de « l’Obs » qui a fait trébucher Valéry Giscard d’Estaing en 1981


Il faut bien l’admettre, entre Valéry Giscard d’Estaing et « l’Obs », ce ne fut pas une histoire d’amour. Et les importantes réformes décidées par le président au début de son septennat (IVG, vote à 18 ans, démantèlement de l’ORTF…) ou ses engagements européens n’ont rien changé à l’affaire. Pour « Le Nouvel Observateur », Giscard était avant tout le candidat de la droite.

En février 1981, notre hebdomadaire a publié une couverture qui a fait sensation. On y voyait Giscard perruqué, poudré, couronné, herminé, tel Louis XV, ce roi dont il se disait le descendant. Titre de ce numéro, inspiré du film de John Huston : « L’homme qui voulait être roi ». A l’époque, l’offense au chef de l’Etat était une chose très sérieuse. La couverture était dévastatrice.

On était en plein dans l’affaire des diamants, offerts par le dictateur centrafricain Bokassa à Giscard quand celui-ci était encore ministre des Finances. Mais selon les souvenirs de Raymond Barre, le premier ministre de VGE, « Ce qui a causé du tort à Valéry Giscard d’Estaing ce n’est pas l’affaire des diamants menée comme un jeu de ping-pong par le Canard enchaîné et par Le Monde (….) C’est la couverture du Nouvel Observateur où [il] apparaissait en

Pour lire les 75 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire