La colère froide de ce responsable électoral américain contre Donald Trump


Depuis plusieurs semaines, Donald Trump n’en démord pas : pour lui, il ne peut pas avoir perdu les élections américaines de 2020 en raison d’une fraude massive, non démontrée, qui se serait immiscée dans le processus électoral. Face à ces attaques à répétition, un responsable électoral républicain de haut rang a décidé de sortir de sa réserve : « Cela doit cesser ! ».

Dans une conférence de presse, Gabriel Sterling, responsable des élections en Géorgie, a critiqué au Capitole de l’État, mardi, le président américain pour n’avoir pas condamné les menaces de violence contre les personnes supervisant le système électoral en son Etat.

La bombe à retardement iranienne laissée par Donald Trump à Joe Biden

« Vous tous êtes complices »

La voix tremblante d’émotion, il a fustigé le fait que Donald Trump n’ait à aucun moment « condamné ces actions ou ce langage », mais au contraire orchestré de véritables cabales sur Twitter. Et d’ajouter : « Ce sont des élections. C’est l’épine dorsale de la démocratie, et vous tous qui n’avez pas dit un putain de mot en êtes complices. C’est trop. »Les 9 peaux de banane que Trump laisse à Biden

Sur les réseaux sociaux, Donald Trump n’a pas pu s’empêcher de commenter cette intervention en retweetant :

« Élection truquée. Montrez les signatures et les enveloppes. Exposez la fraude électorale massive en Géorgie. Pourquoi le secrétaire d’État et Brian Kemp [le gouverneur républicain de Géorgie, NDLR] ont-ils peur ? Ils savent ce que nous trouverons !!! »

Pourtant Donald Trump est de plus en plus esseulé. Mardi 1er décembre, son ministre de la Justice, Bill Barr, a assuré ne pas avoir découvert de « fraude » suffisante pour invalider la victoire de Joe Biden aux élections américaines.

Etats-Unis : le ministre de la Justice n’a pas « vu de fraude » pouvant changer le résultat de l’élection





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire