Un commandant des Gardiens iraniens de la révolution tué à la frontière syro-irakienne


Par

Reuters

le 30.11.2020 à 23h01

BAGDAD (Reuters) – Un commandant du corps iranien des Gardiens de la Révolution islamique a été tué ce week-end dans une frappe aérienne à la frontière entre l’Irak et la Syrie, a-t-on appris lundi auprès de responsables de la sécurité irakienne et d’une milice locale.

L’identité de ce commandant des Pasdaran n’a pas été précisé.

L’homme a perdu la vie alors qu’il circulait en voiture avec trois autres personnes, ajoutent ces sources.

Le véhicule, qui transportait des armes à destination de la Syrie, a été touché après avoir franchi la frontière, ont indiqué deux sources au sein des services irakiens de sécurité.

La frappe militaire s’est produite samedi ou dimanche, ajoute-t-on de même source sans vouloir en préciser la date exacte.

(Ahmed Rasheed, John Davison et Kamal Ayash; version française Henri-Pierre André)

Commenter

Commenter



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire