« Le revenu universel doit être un sujet transpartisan »



Pourquoi relancez-vous maintenant le débat sur le revenu universel ?

C’est un sujet qui me tient à cœur. Je me battais déjà, il y a vingt ans, pour l’extension du RMI aux jeunes et pour un revenu universel. C’est un débat ancien, initié par le révolutionnaire Thomas Paine en 1795. J’ai décidé de le relancer en avril dernier, pendant le confinement. Je voyais arriver notamment la détresse des indépendants et des étudiants. Face à la crise du Covid, notre protection sociale est apparue comme une couverture pleine de trous, laissant beaucoup de Français sans rien face à l’arrêt total ou partiel de leur activité. La pauvreté augmentait, et dans les centres d’aide alimentaire de nouveaux profils de Français se présentaient.

TRIBUNE. Plaidoyer pour un « socle citoyen »

Face à la crise qui durait, nous savions qu’un choc de pauvreté globale allait arriver, et les derniers chiffres de novembre 2020 le confirment. Il ne fallait pas seulement des mesures ponctuelles, d’urgence, mais des mesures générales et pérennes. J’ai échangé à cette époque avec Gaspard Koenig, qui avait réfléchi à une réforme structur

Pour lire les 75 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire