Les commerçants attendus à Bercy ce vendredi pour organiser leur réouverture


Les fédérations des commerçants sont attendues à Bercy ce vendredi 20 novembre pour une réunion sur la réouverture des commerces non essentiels. Sur la table, le « protocole sanitaire renforcé » voulu par le Premier ministre Jean Castex et qui « devrait être opérationnel lundi », avait déclaré le ministre de l’Economie Bruno Le Maire le 16 novembre.

Réouverture des commerces : quelles sont les mesures sanitaires envisagées ?

Parmi les mesures qui pourraient être validées, la mise en place d’une jauge d’accueil réduite ainsi que l’ensemble des mesures déjà mises en place à la sortie du premier confinement : port du masque obligatoire, mise à disposition de gel hydroalcoolique, respect de la distanciation… « Le protocole mis en place à la sortie du premier confinement était déjà très contraignant », estimait Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du Commerce, qui appelait à « repartir de ce socle ».

Certains professionnels demandent également l’élargissement des horaires d’ouverture des magasins, afin d’« étaler les flux » de clients, exposait à l’AFP Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du Commerce et de la Distribution.Le 27 novembre, ce sera soit Noël, soit la faillite pour les vendeurs de jouets (entre autres)

La date de réouverture des magasins n’est toutefois pas encore arrêtée. Elle pourrait être annoncée par Emmanuel Macron lors de sa déclaration en milieu de semaine prochaine.

Quant à la grande opération promotionnelle du « Black Friday », qui devait avoir lieu le 27 novembre, elle pourrait être reportée. Acteur majeur de cette grande braderie, le géant d’internet Amazon s’est prononcé jeudi 19 novembre sur TF1 pour le décalage de l’opération au 4 décembre. La décision finale pourrait être prise lors de la réunion de ce vendredi.

Quid des bars et restaurants ?

D’autres questions doivent encore être tranchées par l’exécutif : quid des bars et des restaurants ? Dans quelle mesure permettre les déplacements et réunions familiales à Noël ? Faut-il maintenir la limite d’une heure et d’un kilomètre ? Continuer à préconiser fortement le télétravail ?

« Le confinement n’est pas terminé. Ce n’est pas d’actualité de déconfiner le pays », a rappelé le 19 novembre le ministre de la Santé Olivier Véran, en conclusion de sa conférence de presse hebdomadaire. Le « virus circule moins vite » mais « la charge sanitaire reste élevée », a-t-il rappelé, alors qu’Emmanuel Macron doit annoncer la semaine prochaine les conditions d’un allègement des restrictions sanitaires.

Jean Castex : « Il serait irresponsable d’alléger le confinement actuellement »

Avec 15 807 nouveaux malades entrés à l’hôpital sur les sept derniers jours (contre environ 20 000 entre le 6 et le 10 novembre), dont 2 483 patients admis en réanimation (contre 3 000 au plus fort de la crise), le rythme des arrivées à l’hôpital décroît légèrement et permet d’envisager un soulagement pour les soignants. Depuis le début de l’épidémie en mars, 47 127 malades du Covid-19 sont morts à l’hôpital ou en Ehpad, un bilan qui continue de progresser avec plus de 400 morts par jour à l’hôpital.

La crise sanitaire et économique provoque également des inquiétudes pour la santé mentale de la population. L’agence sanitaire Santé publique France a fait état d’une hausse de 10 à 21 % des états dépressifs entre septembre et novembre.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire