Coronavirus : la durée de la réponse immunitaire serait plus longue chez les femmes que les hommes



Dans le cadre d’une étude, des chercheurs français ont constaté après avoir suivi pendant plusieurs mois des centaines de personnes ayant contracté une forme légère de la COVID-19 que les anticorps neutralisants sont détectables chez 84% d’entre eux jusqu’à 6 mois après l’infection, mais que leur taux baisse plus rapidement chez les hommes que chez les femmes. Ces résultats semblent aller dans le sens d’une durée d’immunité plus longue chez les femmes que chez les hommes.

 



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire