les restaurateurs, dans l’attente, sont plus inquiets que jamais


Le temps passe et les caisses sont toujours vides pour les restaurateurs, chaque jour plus inquiets. « C’est confus, on n’est au courant de rien, on ne sait pas si demain on va crever ou alors sinon on va pouvoir sortir la tête de l’eau« , déplore Thierry Buena Vista, restaurateur à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Si beaucoup espéraient une éclaircie début décembre, le ministre de la Santé Olivier Véran a été clair mardi 17 novembre : les restaurants ne pourront pas rouvrir début décembre. 

Face à l’incertitude, les restaurateurs réclament un peu plus de solidarité. « On demande pas des aides, […] ce que l’on demande, c’est que l’on compense en totalité le préjudice que l’on subit« , avance Philippe Belot, vice-président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie Haute-Garonne. Entre deux reconfinements, les restaurants avaient pu rouvrir, alors les restaurateurs se demandent pourquoi ils doivent fermer à nouveau. 

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire