Audrey : « Il faut de l’énergie pour enchanter un quotidien aussi complexe. Et je n’en ai plus »




Comme pas mal de gens, elle avait bien supporté – voire apprécié – le premier confinement. Et, comme pour beaucoup, le second est dur à vivre. Portrait d’une dépressive du reconfinement.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire