Démission du ministre arménien des Affaires étrangères



EREVAN (Reuters) – Le ministre arménien des Affaires étrangères, Zohrab Mnatsakanian, a démissionné lundi, nouveau signe de la crise politique ouverte en Arménie par le cessez-le-feu conclu dans le territoire du Haut-Karabakh.

Zohrab Mnatsakanian, dont le départ a été annoncé par la porte-parole de son ministère, était en fonction depuis mai 2018.

Le gouvernement de Nikol Pachinian est confronté à un mouvement populaire de contestation en Arménie depuis qu’il a signé un accord de cessez-le-feu ayant mis fin à six semaines de combat dans le Haut-Karabakh, enclave à la population majoritairement arménienne située en Azerbaïdjan.

Cet accord, signé le 10 novembre, permet notamment à l’Azerbaïdjan de conserver ses gains territoriaux aux dépens des séparatistes arméniens du Haut-Karabakh.

Des centaines de manifestants se sont de nouveau rassemblés lundi dans le centre d’Erevan, sur la place de la Liberté.

(Nvard Hovhanissian; version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélotpar)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire