la préfecture de police de Paris interdit un rassemblement de catholiques réclamant le retour des messes



C’est non. Le préfet de police a annoncé samedi l’interdiction d’un rassemblement devant l’église Saint-Sulpice à Paris, prévu dimanche 15 novembre, pour réclamer la reprise des messes, suspendues durant le confinement.

Cette décision fait suite à un autre rassemblement sous forme « statique », qui s’est tenu vendredi devant cette même église, et lors duquel les forces de l’ordre ont constaté que les mesures sanitaires « n’étaient pas correctement suivies », avance la préfecture de police dans un communiqué.

Par ailleurs, des prières de rue ont été constatées et relayées sur les réseaux sociaux, alors que la préfecture de police avait « explicitement indiqué à l’organisateur que son rassemblement ne pouvait donner lieu » à de telles pratiques. Les autorités estiment que cela transforme le rassemblement en « événement cultuel interdit sur la voie publique ».

De son côté, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a prévenu vendredi qu’il n’hésiterait pas à « envoyer les policiers et gendarmes verbaliser », en cas « d’acte répété », les catholiques qui manifesteraient samedi et dimanche pour le retour des messes. Des rassemblements sont notamment prévus à Nantes (Loire-Atlantique) et Bordeaux (Gironde).



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire