Test DVD : Lucky Strike


Corée du Sud : 2020
Titre original : Beasts that cling to the straw
Réalisation : Kim Yong-Hoon
Scénario : Kim Yong-Hoon
Acteurs : Do-yeon Jeon, Woo-sung Jung, Sung-Woo Bae
Éditeur : Wild Side Vidéo
Durée : 1h44
Genre : Thriller, Policier
Date de sortie DVD/BR : 2 décembre 2020
Date de sortie VOD : 12 novembre 2020

Un corps retrouvé sur une plage, un employé de sauna, un douanier peu scrupuleux, un prêteur sur gage et une hôtesse de bar qui n’auraient jamais dû se croiser. Mais le sort en a décidé autrement en plaçant sur leur route un sac rempli de billets, qui bouleversera leur destin. Arnaques, trahisons et meurtres : tous les coups sont permis pour qui rêve de nouveaux départs…

Le film

[4/5]

Alors, pour un bon Film Noir moderne, voyons-voir si on retrouve la… Arg, où est passée cette foutue recette ? … Ah ! La voilà, il n’y a plus qu’à la suivre… Tout d’abord, disposez d’une poignée de personnages en mal d’argent : employés méprisés, joueurs perclus de dettes, repris de justice. Vous y ajoutez une pincée de femme battue par son mari, un « pigeon » qui va la débarrasser du mari, un chef mafieux impatient et son homme de main sadique, des morts que l’on prend pour d’autres, une Femme Fatale mais qui sème littéralement la mort autour d’elle, un flic tenace aux méthodes sinueuses, ainsi que pas mal de maladresses de part et d’autre. Vous saupoudrez le tout d’un sac plein à craquer de liasses de billets, et… C’est prêt, il ne reste plus qu’à compter les morts. Un, deux, trois, quatre, cinq…

Le jeu de massacre que nous propose Lucky Strike a beau être vieux comme le cinéma lui-même, sa parfaite exécution par le coréen Kim Yong-Hoon réservera au spectateur un spectacle absolument réjouissant. C’est d’autant plus appréciable que son script, adapté d’un roman du japonais Keisuke Sone, est émaillé de retournements de situation pas forcément prévisibles, et que le récit est présenté de façon non chronologique, donnant à l’intrigue des allures de puzzle mental, que le spectateur se plaira à reconstituer au fil des événements. Un vrai plaisir de cinéma, d’autant que les acteurs sont excellents, et que la mise en scène est littéralement redoutable.

Extrêmement solide d’un point de vue narratif et visuellement assez sublime, Lucky Strike fait partie de ces films au sujet desquels on ne peut que s’interroger : pourquoi le film de Kim Yong-Hoon n’a-t-il pas eu les honneurs d’une sortie dans les salles obscures ? Si le film méritait en effet amplement de se voir distribué à grande échelle, la crise sanitaire autour du Covid-19 en a peut-être finalement décidé autrement. Ainsi, et malgré ses qualités indéniables, Lucky Strike ne débarquera en France qu’au format DVD, et pas même en Blu-ray.

Et pourquoi pas en Blu-ray, me demanderez-vous, malgré l’élégance formelle du film, et les compositions de plans absolument sublimes proposées par Kim Yong-Hoon ? Hé bien tout simplement parce que le phénomène de « mode » autour du cinéma coréen, qui a certes duré quelques mois après la découverte de Park Chan-wook par le public français, s’est également largement tari depuis une quinzaine d’années, et constitue sans aucun doute un risque un peu trop important pour un éditeur vidéo en 2020. Enfin, on peut déjà s’avérer heureux de pouvoir le découvrir au format vidéo physique et non uniquement en VOD… Si la sortie du DVD, originellement prévue le 18 novembre, a finalement été repoussée au 2 décembre en raison du deuxième acte du #GrandConfinement, Lucky Strike est disponible en VOD & Achat digital depuis le 12 novembre.

Le DVD

[4/5]

Le DVD de Lucky Strike édité par Wild Side Vidéo permettra donc aux amoureux du « polar à la Coréenne » de découvrir, à la maison et sur support physique, le nouveau thriller de Kim Yong-Hoon. Si le film n’a pour le moment pas droit à son édition sur support Blu-ray, il est permis de rêver, et on espère que Lucky Strike acquerra au fil des ans une notoriété qui permettra à l’éditeur français de proposer de découvrir le film en Haute-Définition : il le mérite. Pour autant, il faut avouer que Wild Side est un éditeur parfaitement rodé au format DVD, et nous propose une nouvelle fois un master sans faille : définition, piqué et couleurs composent parfaitement avec les limites d’un encodage en définition standard. C’est impeccable, le piqué est même étonnamment précis, et les couleurs sont vraiment éclatantes, même si bien sûr, on remarquera une inévitable pixellisation sur les scènes nocturnes ou en basse lumière. Côté son, c’est du très classique, mais solide : l’éditeur nous propose, au choix, un mixage Dolby Digital 5.1 ou un mixage DTS 5.1, qui tend étrangement à disparaître depuis l’avènement du format Blu-ray. Dans les deux cas, le spectacle acoustique sera dynamique et équilibré, composant avec un long-métrage ne prêtant de toute façon pas forcément non plus à la pure démonstration technique (les deux mixages sont disponibles en VO uniquement). Zéro défaut.

Côté suppléments, l’éditeur nous propose de (re)voir la traditionnelle bande-annonce du film.



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire