Artbook : L’Art de Assassin’s creed Valhalla


L’Art de Assassin’s creed Valhalla

États-Unis : 2020
Titre original : –
Auteur : Collectif
Genre : Artbook
Éditeur : Mana Books
Format : 210 x 297 mm
Nombre de pages : 192
Traduction : Laurent Laget
Date de sortie : 12 novembre 2020

Devenez une légende Viking en quête de gloire. Partez en raids, améliorez votre campement, et méritez votre place au Valhalla… De la Norvège à la Northumbrie en passant par la Mercie et les paysages luxuriants du Wessex, cet ouvrage présente les différents environnements du jeu et raconte tout le travail de recherche effectué sur les personnages, les accessoires et les ambiances qui composent cette nouvelle aventure…

La franchise Assassin’s creed, lancée en 2007 avec le jeu vidéo éponyme, est devenu absolument incontournable, dans le domaine vidéoludique bien sûr, mais aussi plus largement dans le domaine culturel. Romans, films, bandes dessinées, comics et mangas font désormais partie de l‘univers « étendu » autour du Crédo des Assassins.

Sans aucune contestation possible, Assassin’s creed Valhalla s’annonce d’ores et déjà comme le jeu vidéo INCONTOURNABLE de cette année 2020. Il s’agit du douzième opus de la saga, provoquait depuis des mois une attente fébrile du côté des fans du monde entier – qui ont enfin pu découvrir la « bête » le 10 novembre puisque le jeu vient tout juste de sortir sous les couleurs d’Ubisoft dans le monde entier.

En développement depuis la sortie de Assassin’s creed Origins (fin 2017), ce nouvel épisode s’appuie, en termes d’univers et de gameplay, sur les bases solides posées par ses deux prédécesseurs immédiats, à savoir Origins et Odyssey. Après l’Égypte et la Grèce antique, nouveau changement de décor donc, puisque les équipes d’Ubisoft nous proposent cette fois un jeu de conquête permettant au joueur de se mettre dans la peau d’une ou d’un viking, à la fin du IXe siècle dans le cadre des raids vikings en Angleterre.

Ce que nous propose aujourd’hui Mana Books avec le superbe pavé de 192 pages intitulé L’Art de Assassin’s creed Valhalla, c’est de nous plonger au cœur de la conception et du développement principal de ce jeu-événement, annoncé comme monumental et promettant des centaines d’heures de jeu enfiévré aux joueurs du monde entier. Des joueurs qui, par ailleurs, n’ont parfois même pas encore eu le temps d’explorer à fond les vastes mondes proposés en 2017 et 2018 par Assassin’s creed Origins et Odyssey !

« A titre personnel, j’étais un peu passé à côté des premiers opus de la saga Assassin’s creed, et je suis réellement tombé dans le bain de la franchise made in Ubisoft avec Unity en 2014, qui nous proposait de revivre ‘comme si on y était’ les affres de la révolution française. Depuis, je les ai tous faits, en entier, DLC inclus, en prenant un soin maniaque à collecter l’intégralité des ‘Succès’ [sur Xbox One NDLR]. Cependant, après plus de 150 heures de jeu sur Origins et 250 sur Odyssey, je n’en ai pour le moment pas fait le tour. La sortie de Valhalla est néanmoins un événement – Achat ‘Day One’ obligatoire pour ma part, d’autant que le système de ‘Smart Delivery’ de Microsoft me permettra d’acheter le jeu sur Xbox One sans avoir à repasser à la caisse au moment de ma migration vers la Xbox Series X. » – Un gamer anonyme.

L’Art de Assassin’s creed Valhalla propose donc aux joueurs n’en pouvant plus de l’attente fébrile générée par le jeu Ubisoft de découvrir les personnages ainsi que les différents accessoires, décors et environnements de jeu mis au point pour Assassin’s creed Valhalla par le studio Ubisoft Montréal et l’équipe derrière Origins, celle-ci ayant été soutenue dans sa lourde tache artistique par 14 autres studios Ubisoft dans le monde.

Croquis, modélisations 3D, esquisses, illustrations, concept arts, recherches graphiques… L’Art de Assassin’s creed Valhalla plongera le lecteur dans un monde de beauté, à la croisée des chemins entre la rigueur historique et les mythes et légendes issus des pays Nordiques. De la Norvège à la Northumbrie en passant par la Mercie, le Wessex ou encore les mondes mythiques et la « Première civilisation », ce riche et passionnant ouvrage reviendra sur les différents processus créatifs et le travail de recherche ayant été nécessaires à la « création » d’un monde vaste et cohérent. Les multiples et superbes illustrations qui émaillent l’ouvrage en font vraiment un livre d’Art à part entière.

« Pour un directeur artistique ou un illustrateur, il est crucial de garder en tête l’impression générale que doit transmettre le monde dans son ensemble, et de ne pas se perdre dans des détails descriptifs foisonnants. Ce monde est une véritable recréation de la réalité. D’ailleurs, notre objectif est de concevoir des tableaux grandioses qui appellent des émotions chez nos joueurs. Nous avons l’ambition de construire des univers dans lesquels nous pouvons nous évader. Au cours des trois années passées à travailler sur ce jeu, nous avons fait en sorte de donner vie à ce monde fascinant pour que les joueurs puissent l’explorer. […] Je suis très heureux d’embarquer dans cette aventure à vos côtés. L’art est fait pour être partagé et je suis reconnaissant d’avoir la possibilité de présenter notre travail dans ce livre. Je suis fier de nos équipes pétries de talent et de ce que nous avons accompli ! » – Raphaël Lacoste, directeur artistique

Du côté des personnages, on rencontrera en avant-première dans L’Art de Assassin’s creed Valhalla une poignée de nouveaux venus : Eivor, Sigurd, Valka, Ivarr… Ceux-ci seront accompagnés, dans les incontournables séquences conjuguées au « présent », par Layla, la chercheuse de chez Abstergo, déjà présente dans Origins et Odyssey, mais on notera que l’utilisation intensive de l’Animus a créé chez elle des cernes et un visage plus buriné qu’auparavant. On croisera également deux personnages récurrents de la saga, Rebecca Crane et Shaun Hastings, découverts dans Assassin’s creed II ; leur physique a évolué, et ils forment maintenant un couple.

Bref, vous l’aurez compris : si vous aimez le vaste univers Assassin’s creed développé par Ubisoft ces dernières années, L’Art de Assassin’s creed Valhalla s’impose comme un somptueux hommage aux boulot, au talent et à la fibre artistique des équipes d’Ubisoft. Une vraie merveille que vous vous régalerez à feuilleter et à refeuilleter, encore et encore, au fur et à mesure de votre évolution dans le nouvel opus de la saga, Assassin’s creed Valhalla.

Un mot sur l’éditeur : Depuis 2017, Mana Books célèbre le jeu vidéo sous toutes ses formes, au travers de ses licences les plus importantes. Beaux-livres, bandes dessinés, romans, essais, guides : en partenariat avec des acteurs incontournables du marché tels que Square Enix, Konami ou Blizzard, Mana Books propose un catalogue éclectique dédié à des univers vidéoludiques salués par la critique et plébiscités par les fans.



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire