Marine Le Pen ne reconnaît « absolument pas » la victoire de Joe Biden


La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a affirmé mercredi 11 novembre qu’elle ne reconnaissait « absolument pas » la victoire de Joe Biden à la tête des Etats-Unis, estimant que « lorsqu’il existe des recours, il faut que la justice puisse trancher avant de décider de ce qui sort des urnes ».

« Je fais partie de ceux qui ne félicitent pas le futur président des Etats-Unis, parce que je ne considère pas que le match est joué tant qu’on n’a pas terminé les prolongations », a déclaré à la presse la députée du Pas-de-Calais, en marge de la cérémonie du 11 novembre à Hénin-Beaumont.

Trump étonnanment discret, Biden travaille à la transition : les Etats-unis dans deux réalités parallèles

Etonnée de « l’unanimité médiatique »

Interrogée sur les accusations de fraude lors du scrutin, lancées par Donald Trump, Mme Le Pen a dit « attendre de savoir ce que la justice américaine dira. »

« Ce que je note, c’est qu’un certain nombre de décomptes ont été effectués et que des décomptes donnent, pour ceux qui sont terminés, des résultats qui sont différents de ceux qui avaient été annoncés », a-t-elle poursuivi.

Marine Le Pen ne reconnaît donc « absolument pas » la victoire du candidat démocrate, jugeant que « lorsqu’il existe des recours, il faut que la justice puisse trancher avant de décider de ce qui sort des urnes ».

« Je suis d’ailleurs assez étonnée de voir cette unanimité médiatique et parfois même politique pour se précipiter à annoncer un résultat alors qu’on sait qu’il y a des recours qui sont actuellement en train d’être étudiés par la justice », a insisté Marine Le Pen, qui s’était empressée de féliciter le républicain pour sa victoire en 2016.

Une « transition en douceur » vers… un « second » mandat Trump : la déclaration lunaire du chef de la diplomatie américaine





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire