le casse-tête de la pause déjeuner


L’heure du déjeuner arrive et tout semble flou pour de nombreux travailleurs français. Ne pouvant pas profiter d’un réel espace comme en télétravail, certains ont encore la chance d’avoir une cantine d’entreprise à disposition. C’est le cas à Guyancourt (Yvelines) dans une société de traitement de l’eau. Cependant, elle se doit d’adapter son fonctionnement : les salariés viennent masqués et une fois à table, une vitre de plexiglas les sépare pour éviter toute contamination au coronavirus. La table est par la suite désinfectée après chaque passage. 

L’entreprise Total à La Défense (Hauts-de-Seine) a dans un premier temps fermé son réfectoire, puis a trouvé un nouveau moyen de satisfaire son personnel. À l’aide d’une application, le travailleur choisit son menu, commande et reçoit une heure précise à laquelle il peut se rendre au restaurant d’entreprise pour venir récupérer son repas, qu’il mangera à son bureau. D’autres sociétés préfèrent proposer chaque jour des plats disponibles dans un frigo. Des travailleurs disposent, eux, de tickets restaurant pour aller se chercher à manger à la boulangerie du quartier. 

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire