Haut-Karabagh : pourquoi ce silence de la gauche occidentale ?




TRIBUNE. « L’histoire du peuple d’Artsakh est celle d’un petit peuple qui résiste pour sa survie », alerte une tribune signée notamment par Hamit Bozarslan, Rokhaya Diallo, Pierre Laurent, Robert Guédégian et Ariane Ascaride.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire