Covid-19 : les difficultés à admettre l'existence d'une bouffée délirante collective (2)



Dans l’article précédent amorçant l’étude des résistances au diagnostic de bouffée délirante collective attribué à la succession d’évènements politico-sanitaires dont nous souffrons depuis le début de l’année, j’incriminais la frayeur contemporaine des journalistes d’être accusés de complotisme, d’être le principal moteur de leur tétanie à s’ouvrir à cette hypothèse. Et je soulignais que l’effet de cette terreur intellectuelle exercée (…)


Santé



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire