Birmanie: Le parti d’Aung San Suu Kyi revendique la victoire



par Shoon Naing

YANGON (Reuters) – Le parti au pouvoir en Birmanie a déclaré lundi avoir remporté suffisamment de sièges au Parlement pour former le prochain gouvernement, se basant sur un décompte officieux des voix à la suite du deuxième scrutin législatif du pays depuis la dissolution de la junte au pouvoir.

Des rapports internes ont montré que la Ligue nationale pour la démocratie (NLD) dirigée par Aung San Suu Kyi, avait remporté les 322 sièges nécessaires au Parlement, bien que les résultats officiels n’aient pas été annoncés par la commission électorale, a déclaré à Reuters Myo Nyunt, porte-parole du parti.

La Commission électorale devrait annoncer les résultats officiels plus tard dans la journée.

Selon Myo Nyunt, le parti s’attend à battre son record de 390 sièges obtenus en 2015.

Le porte-parole du deuxième plus grand parti, le Parti de l’union, de la solidarité et du développement (PUSD), soutenu par les militaires, n’a pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaires.

La NLD devrait l »emporter, mais avec une marge plus faible à la suite de l’émergence de nouveaux partis, dont ceux de minorités ethnique qui gagnent des soutiens dans certaines régions.

Contrairement à la vague d’optimisme qui a suivi la victoire écrasante de la LND en 2015, la Birmanie a entamé cette élection minée par l’épidémie de COVID-19, des difficultés économiques et une escalade des conflits ethniques.

La crainte du coronavirus ne semble pas avoir freiné la participation dimanche parmi les 37 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales. Cependant, plus d’un million de personnes à travers le pays n’ont pas pu voter après l’annulation du scrutin en raison d’insurrections.

Des centaines de milliers de Rohingyas, une minorité musulmane confinée dans des camps et des villages de l’État de Rakhine, la plupart apatrides, ont également été privés de vote.

(Shoon Naing, version française Elena Smirnova, édité par Jean-Michel Bélot)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire