Maurice Genevoix va entrer au Panthéon



« J’ai voulu témoigner et déformer le moins possible« , disait Maurice Genevoix, qui entrera au Panthéon le 11 novembre 2020. Le jeune sous-lieutenant est mobilisé en 1914 dans un régiment d’infanterie. Grièvement blessé dans la Meuse en 1915, il commence à écrire sur son lit d’hôpital. Il sera la plume de la Grande Guerre, le porte-voix d’une génération décimée : « Quand on a été dès sa jeunesse en contact quotidien avec la mort, on a compris avec ses viscères que la vie est une chose merveilleuse »

Ceux de 14, son recueil de récits de guerre, fait aujourd’hui référence. Un livre écrit à hauteur d’homme, dans lequel il ne cache rien des horreurs de la guerre. Certains passages ont même été censurés suite à des pressions de l’armée. Académicien dès 1946, Maurice Genevoix est un écrivain un peu oublié. Il a pourtant écrit une cinquantaine d’ouvrages et reçu le Prix Goncourt en 1925 pour Raboliot, l’histoire d’un braconnier de Sologne. Il fut un écrivain très proche de la nature.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire