Tang a le sens du but et la forme olympique



  • Tang Jiali a marqué quatre buts en qualifications olympiques de l’AFC 2020
  • Elle sera l’une des joueuses-clés de la RP Chine dans le barrage contre la République de Corée
  • L’attaquante parle de ses espoirs olympiques à FIFA.com

En février prochain, à l’issue du barrage de qualification de l’AFC contre la République de Corée, les espoirs olympiques de la RP Chine seront soit anéantis, soit comblés. Une place au Tournoi Olympique de Football féminin, Tokyo 2020, est en jeu et les Roses d’acier n’ont aucune marge d’erreur.

Tang Jiali, qui avait terminé meilleure buteuse chinoise lors de la phase de groupes de la compétition préliminaire, espère encore faire parler la poudre. Il y a neuf mois, l’attaquante s’est illustrée en inscrivant quatre buts en seulement trois matches, dont une frappe spectaculaire dans le nul 1-1 face à l’Australie. « Je peux frapper des deux pieds, mais là, je me suis servie de mon pied gauche », raconte à FIFA.com l’attaquante du Shanghai FC. « Je dois ce but en grande partie à mes coéquipières. Wang Shanshan a amorcé le déplacement et Ma Jun a aspiré les défenseuses vers elle, ce qui m’a permis de trouver l’espace pour tirer. »

Idole argentine et expérience canadienne

Les Matildas ont finalement égalisé par Emily Van Egmond dans le temps additionnel. Cruel pour la Chine puisque ce but égalisateur a qualifié l’Australie à la différence de buts. Cependant, Tang préfère se concentrer sur les points positifs. « On s’était mieux préparées à entrer dans la campagne qualificative », explique-t-elle. « L’entraîneur Jia Xiuquan avait mis en place un plan de jeu contre elles. On a livré de bonnes prestations et on était la meilleure équipe », estime Tang.

Tang commence à jouer au football à l’âge de sept ans lorsqu’un entraîneur d’une école primaire de sa région la remarque à Shanghai. Comme elle est rapide et agile, on lui demande d’évoluer au poste d’attaquante. Elle devient alors obnubilée par l’un des meilleurs joueurs au monde. « J’adore son style de jeu et je l’admire pour son esprit combattif », dit-elle à propos de Lionel Messi. « De mon côté, je pense que j’ai une bonne lecture du jeu et que j’arrive à facilement trouver les espaces. J’ai toujours envie de marquer des buts, mais j’aime aussi faire la passe à mes coéquipières. »

Tang fait parler d’elle pour la première fois sur la scène internationale à l’occasion de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2014 au Canada. Elle marque notamment dans le spectaculaire nul 5-5 contre l’Allemagne. De retour au Canada un an plus tard, elle fait ses premiers pas à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ où elle donne un petit aperçu de son talent dans la défaite 0-1 face aux Pays-Bas. « J’étais tellement heureuse de disputer ma première Coupe du Monde, même si c’est dommage de ne pas avoir marqué malgré tous mes efforts », se souvient Tang. « J’ai pris un coup au moral, mais ça m’a aussi permis de découvrir mes lacunes. »

Barrage décisif

Les années suivantes, elle poursuit sa progression et emmagasine de l’expérience. Depuis, l’attaquante a progressé tant sur le plan physique que mental et a été largement à la hauteur de ses attentes. Après ses prestations dans les qualifications olympiques, Tang a continué à se montrer prolifique en Women’s Super League chinoise 2020 puisqu’elle a marqué sept buts pour offrir le podium à son club. « J’aurais dû marquer au moins deux ou trois buts de plus », regrette-t-elle. « J’ai attrapé un rhume en fin de saison et je n’étais pas au meilleur de ma forme. »

En février, Tang aura l’occasion de faire à nouveau ses preuves. La République de Corée attend de pied ferme la RP Chine pour le barrage décisif dont le vainqueur participera à Tokyo 2020. « Ce seraient mes premiers Jeux Olympiques donc j’ai vraiment hâte de pouvoir aider mon équipe à se qualifier », conclut-elle. « Nous pouvons gagner en affichant notre meilleur visage et en respectant notre stratégie. Je suis très confiante. »

Tang Jiali in action for China PR.



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire