Les clichés qui ont fait la légende de Pelé



Pelé, première icône du football (partie 1)

Pelé signant des autographes à de jeunes fans anglais durant la Coupe du Monde de la FIFA 1966

Pelé revêt un sombrero quelques secondes après avoir remporté sa 3e Coupe du Monde de la FIFA, le 21 juin 1970 au stade Azteca

Pelé soulevant le trophée Jules Rimet sur les Champs Elysées en avril 1971

Pelé s'essayant au poste de gardien lors d'une session d'entraînement en 1963

Un jeune fan essaye d'obtenir un autographe de Pelé alors que celui-ci est en train de s'entraîner sous la pluie en juillet 1966

Moment de récupération dans une piscine après un match en 1970

Rendez-vous médical pour Pelé en 1965

Pelé et ses coéquipiers brésiliens dans un bus lors de leur arrivée en Angleterre pour la Coupe du Monde de la FIFA 1966

Pelé et ses coéquipiers poussent la chansonnette en 1966

Pelé se détend dans le cjardin de son hôtel en 1966

Pause musicale pour Pélé dans sa chambre d'hôtel de Londres en 1963

  • Pelé fête ses 80 ans ce 23 octobre 2020
  • Son palmarès est sans égal dans l’histoire du football
  • Retour sur quelques clichés qui ont fait sa légende

Il existe peu de noms que le monde entier connaît. Quelques personnages historiques, certaines icônes du cinéma ou de la musique, mais aussi un petit nombre de sportifs. Pelé fait partie de ceux-là. Quelle que soit la génération, quel que soit son pays d’origine, que l’on soit fan de football ou non, tout le monde a déjà entendu parler du numéro 10 brésilien.

Si Edson Arantes do Nascimento connaît une telle renommée, il le doit avant tout à son palmarès. Il a inscrit plus de 1 000 buts dans sa carrière et il est seul joueur de l’histoire à avoir remporté la Coupe du Monde de la FIFA à trois reprises. Des vidéos de ses buts, de ses dribbles et autres actions ont fait le tour du monde, tel que le fameux but manqué en 1970 face à l’Uruguay

Pour découvrir les plus beaux clichés du Roi Pelé, faites défiler les images dans les deux galeries de photos en haut et en bas de cet article

Mais si Pelé est aussi célèbre, c’est également pour l’aura qu’il dégageait, sur et en dehors du terrain. Giuseppe Meazza, Alfredo Di Stefano ou Ferenc Puskas ont été les premières icônes du football, Pelé en a été la première superstar. À Lima, à Bangalore ou à Lusaka, des plaques de marbre à l’entrée d’un stade certifient qu’ « ici a joué Pelé ». En 1961, le Président Janio Quadros acte que le joueur serait un « Trésor national ».

En 1981, John Huston le fait jouer dans À nous la victoire aux côtés de Michael Caine et Sylvester Stallone. En 2000, le journal français L’Équipe le désigne comme champion du siècle et résume : « On vient consulter Pelé comme on rend visite à un oracle. Pour qu’il résolve tous les petits problèmes de la vie, prévoie l’avenir et, pendant que l’on y est, guérisse la surface de la terre de toutes ses misères et tous ses maux ».

Rien d’étonnant alors à ce qu’il soit à l’époque vu comme une superstar au même titre qu’Elvis Presley ou Marylin Monroe. Dans une société encore loin du star system que l’on connaît actuellement, Pelé était suivi en permanence. Comme avec les Beatles, les fans lui courraient après pour obtenir un autographe. Il était entouré en permanence de photographes qui immortalisaient toutes les étapes de sa vie. Qu’elles soient en noir et blanc ou en couleur, ces photos nous font découvrir les coulisses de la vie d’une des plus grandes légendes du football et ressentir ce qu’il représentait.

Pour découvrir les plus beaux clichés du Roi Pelé, faites défiler les images dans les deux galeries de photos en haut et en bas de cet article


Pelé, première icône du football (partie 2)

Pelé profitant d'un dîner en famille en 1958

Pele signe une édition spéciale de timbres après avoir marqué le 1000e but de sa carrière le 15 septembre 1970

Pelé et Garrincha buvant du thé en 1965

Pelé avec le sénateur américain Robert Kennedy en 1960

Pélé cuisinant un repas en 1960

Moment détente avec un jeu de société pour Pélé en 1959

Pelé chez le barbier en 1961 

Pelé durant le Festival de Cannes 1977 avec l'acteur Anthony Quinn

Pele with his daughter Kelly Christina in 1969



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire