le casse-tête des congés payés


Pendant la période d’activité partielle, les employés continuent de générer des congés payés. Thibault Mazarguil, cofondateur de Weevup, s’inquiète : « Pour nous, les congés payés sont clairement une bombe à retardement. On ne sait pas quand l’activité va reprendre mais, on espère, elle va reprendre. Ce jour-là, on va avoir besoin de tout nos effectifs et pas d’un stock de congés payés à écouler, à poser et qui va ralentir notre relance« .

Un employeur peut forcer un salarié à prendre des congés, à condition de prévenir l’employé un mois à l’avance. À l’inverse, le dirigeant peut interdire de prendre des congés si l’activité de l’entreprise le nécessite. Que faire des congés accumulés pendant la crise ? Le patronat réclame plus de souplesse. « Nous demandons de pouvoir négocier pour, à l’issue de cette longue période, étaler les congés sur plusieurs années« , explique François Asselin, de la confédération des petites et moyennes entreprises. Actuellement, seul un report sur un an est possible.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire