les députés d’opposition font voter une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 14 décembre seulement


Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

23h52 : Plus tôt dans l’après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement, le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel, a réclamé au gouvernement « un confinement strict, dur, ferme », alors qu »‘il y a encore beaucoup trop de gens qui travaillent, qui prennent des risques d’attraper ce virus ». Le patron des communistes y voit « le seul moyen » d’éviter la saturation des hôpitaux et il accuse le gouvernement de « tergiverser ».

23h49 : De retour au Palais Bourbon, le ministre de la Santé Olivier Véran a peu après demandé la « réserve des votes » sur l’ensemble des amendements et articles restants, ce qui remet les scrutins au moment où le gouvernement le choisira. Le gouvernement a divers moyens de revenir sur ces votes litigieux avant l’adoption définitive du projet de loi, prévue vendredi.

23h46 : Un nouveau vote compliqué s’est ensuivi : un amendement de Paul Molac (Libertés et territoires) a été adopté contre l’avis du gouvernement. Il prévoit que le confinement décrété par l’exécutif à partir du 30 octobre ne puisse être renouvelé au-delà du 30 novembre qu’après accord du Parlement.

23h46 : Suspensions de séance et chahut ont suivi. « La majorité est incapable d’être rassemblée sur un texte sur l’urgence à 21 heures », a fustigé Philippe Gosselin (LR) tandis qu’Emmanuelle Ménard, proche du RN, lançait aux LREM : « Vous voulez les pleins pouvoirs mais vous n’assumez pas ».

23h43 : On dit que les absents ont toujours tort… Alors que les députés LREM n’étaient pas suffisamment nombreux en séance ce soir, les oppositions sont parvenues à faire voter par l’Assemblée nationale une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 14 décembre seulement, contre l’avis du gouvernement qui la souhaitait jusqu’à mi-février.

22h42 : Durant la première vague, « on a eu une fatigue physique, psychologique », « pour plein de raisons », et notamment parce qu’il « y a eu beaucoup de peur pour nous, pour nos familles », explique une autre, selon l’AFP. Pour la seconde vague, elle a le sentiment que la fatigue vient du fait « qu’on n’est pas aussi nombreux », qu’en mars-avril dernier.

22h36 : « On est sur un fil rouge quotidien, tous les jours on est à un infirmier près, une aide-soignante, on ferme deux lits parce qu’il manque un infirmier. C’est une corde rouge sur lequel on s’arque en permanence, et la crise ne fait qu’accentuer cela », lui a expliqué une soignante aux urgences.

22h36 : « On assume. On essaie de prendre de bonnes décisions. Il y a longtemps que j’ai compris qu’en fermant des bars, c’est difficile d’être populaire. Mais l’objectif c’est de sauver un maximum de vies. »

22h35 : « Vous allez souffrir, je le sais, c’est comme ça » : Jean Castex s’est rendu en fin d’après-midi au Centre hospitalier Sud Francilien de Corbeil-Essonnes (Essonne), où le personnel soignant lui a fait part de sa fatigue et des difficultés pour trouver du renfort face à la seconde vague de Covid-19.

22h36 : Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé qu’« au regard de ces situations », un couvre-feu serait réinstauré à Paris « et peut-être l’Ile-de-France ». Patatras, l’annonce est démentie quelques minutes plus tard par Matignon. Ce soir Gabriel Attal a fait son mea culpa sur LCI.

22h29 : Après la polémique et les volte-face sur les commerces, le gouvernement a connu ce matin un nouveau gros couac sur le reconfinement de la population française avec des informations contradictoires.

22h14 : Bonsoir En fait c’est un peu plus compliqué. L’épidémie a fait 426 morts à l’hôpital en 24 heures et dans les Ehpad, il y a eu 428 victimes supplémentaires. Mais le nombre de décès en Ehpad n’est pas celui des dernières 24 heures : il est actualisé deux fois par semaine. La France compte désormais 38 289 morts depuis le début de l’épidémie.

22h04 : L’hôpital de Carhaix (Finistère) n’est plus épargné par le Covid-19. Alors qu’aucun salarié n’avait contracté le virus au printemps dernier, l’établissement fait désormais figure de foyer de contamination : 19 tests positifs ont été réalisés ces derniers jours au sein du personnel, révèle France Bleu Carhaix-Plouguer. D’autres résultats sont encore en attente. Seuls deux patients Covid sont actuellement hospitalisés sur le site.

20h32 : Les Pays-Bas vont durcir leur confinement partiel pour tenter de contrer la pandémie de Covid-19 en fermant les musées, cinémas, zoos et autres lieux accueillant du public pour deux semaines. « Les choses ne vont pas mal, mais elles ne vont pas bien non plus », a expliqué le Premier ministre néerlandais lors d’une conférence de presse.

20h30 : Un nouveau Conseil de défense consacré à la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 aura lieu demain matin à 9 heures à l’Elysée, juste avant le Conseil des ministres prévu à 10h30, selon l’agenda du Premier ministre.

20h23 : Le nombre de cas de Covid-19 est en nette augmentation dans les prisons, chez les détenus comme chez les agents, a appris franceinfo auprès de l’administration pénitentiaire. Les établissements ont renforcé leurs mesures sanitaires, même si le dispositif est moins contraignant qu’au printemps dernier.

20h13 : Des lycéens qui estiment être « mis en danger » bloquent leur établissement et dénoncent un protocole sanitaire insuffisant. Quatre d’entre eux, dont un responsable syndical, nous expliquent les raisons de leur action.

L'entrée du lycée Colbert, dans le 10e arrondissement de Paris, le 3 novembre 2020.

(NOEMIE COISSAC / HANS LUCAS / AFP)

20h05 : Voici un nouveau point sur l’essentiel de l’actualité à 20 heures :

Après plusieurs mois d’une campagne atypique entravée par l’épidémie de Covid-19, les Américains se prononcent, mardi 3 novembre, pour élire le 46e président des Etats-Unis. Suivez la soirée puis la nuit électorale sur franceinfo.

#AUTRICHE La revendication arrive presque 24 heures après les faits. Le groupe terroriste Etat islamique affirme que l’attentat de Vienne qui a fait quatre morts a été mené « par un combattant de l’Etat islamique », « soldat du califat ».

Près de 3 900 malades du Covid-19 sont désormais hospitalisés en réanimation ou en soins intensifs, selon les chiffres de Santé publique France.

Les analyses ADN confirment la responsabilité du chien Curtis dans la mort d’Elisa Pilarski et écartent tout lien avec la meute de chiens de chasse qui se trouvait à proximité, a appris franceinfo de sources proches du dossier.

19h57 : Le nombre de nouveaux décès s’élève à 854, un bilan qui prend à la fois en compte l’augmentation sur 24 heures des décès en milieu hospitalier (+426) et la mortalité dans les Ehpad (+428), actualisée deux fois par semaine. Au total, l’épidémie a fait 38 289 morts depuis le début de la crise sanitaire.

19h56 : La France a enregistré aujourd’hui 36 330 contaminations supplémentaires au coronavirus en 24 heures, contre 52 518 la veille, selon les données fournies par les autorités sanitaires. La France compte désormais 3 878 patients atteints du Covid-19 en réanimation, soit 148 lits occupés de plus que la veille.

18h31 : Faisons un point sur l’actualité :

Plus de 100 millions d’Américains ont d’ores et déjà voté de façon anticipée pour l’élection présidentielle, avant l’ouverture officielle des bureaux de vote aujourd’hui, selon le dernier comptage actualisé du US Elections Project. Suivez les résultats Etat par Etat, sur notre carte, actualisée en direct. Les premiers résultats sont attendus aux alentours de 1 heure du matin, heure française.

Lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, Jean Castex a déploré que certains élus appellent les maires à « violer les règles de la République » en prenant des arrêtés pour rouvrir les commerces pendant le reconfinement.

Quatorze personnes ont été arrêtées en Autriche, ont annoncé les autorités au lendemain de la fusillade perpétrée par au moins un assaillant en plein coeur de Vienne, faisant quatre morts et 22 blessés.

• Les analyses ADN confirment la responsabilité du chien Curtis dans la mort d’Elisa Pilarski et écartent tout lien avec la meute de chiens de chasse qui se trouvait à proximité, a appris franceinfo, de sources proches du dossier.

17h44 : Le chef de l’Etat algérien, qui a succédé il y a moins d’un an au président Abdelaziz Bouteflika, s’était mis à l’isolement il y a une semaine après avoir été en contact avec des personnes présentant des symptômes du Covid-19, mais les autorités n’avaient jamais encore précisé qu’il avait lui-même été testé positif.

17h43 : Le président algérien Abdelmadjid Tebboune, âgé de 74 ans et hospitalisé depuis plusieurs jours en Allemagne, a été contaminé par le coronavirus, a annoncé la présidence algérienne dans un communiqué.

17h35 : Le tribunal judiciaire de Paris reste « ouvert » malgré le reconfinement et toutes les personnes convoquées à une audience « doivent venir », ont insisté les chefs de la plus grande juridiction de France. Lors de la première période de confinement, tous les tribunaux de France avaient été fermés, et l’activité judiciaire réduite aux urgences civiles et pénales. La doctrine est cette fois « complètement à l’opposé », a expliqué le président du tribunal judiciaire, Stéphane Noël.

17h31 : Une enquête a été ouverte après une fête qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes le week-end dernier, dans une propriété privée de Draguignan (Var), rapporte France Bleu Provence. Le domaine, qui possède une gigantesque piscine, est loué plusieurs milliers d’euros pour le week-end, a indiqué une des personnes chargées de la commercialisation. Les fêtards ont payé 50 euros l’entrée pour participer à cette méga fête.

17h51 : Le Snes-FSU, syndicat majoritaire chez les enseignants du secondaire, a posté des photos de couloirs et d’une cantine bondés dans plusieurs lycées d’Ile-de-France, pour critiquer le manque de mesures de distanciation prises dans certains établissements scolaires.

17h10 : Les premiers tests antigéniques viennent d’arriver dans les pharmacies en France et devraient être déployés dans la moitié des officines d’ici le 10 novembre. Avec un résultat entre 15 et 30 minutes, ce test, réalisé sur le même mode opératoire que le PCR, est donc beaucoup plus rapide.

17h36 : Les loisirs nautiques sont désormais interdits jusqu’à nouvel ordre en Méditerranée, Mer du Nord, Manche et Atlantique, après la publication hier de plusieurs arrêtés des préfectures respectives, rapporte France Bleu. Jusqu’à nouvel ordre, il est interdit de faire du kite-surf, de la planche à voile, du surf, du kayak, du paddle, ou encore de la plongée avec ou sans bouteille.

17h01 : « Quand la République est confrontée à la plus grave crise sanitaire qu’elle ait subie depuis des décennies, on n’appelle pas les maires, serviteurs de la République, à violer les lois de la République. Ça n’est pas possible », s’est insurgé Jean Castex, lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Le Premier ministre fait référence aux arrêtés pris par certains maires pour rouvrir les commerces. (BERTRAND GUAY / AFP)

16h54 : Vous êtes entrepreneur, dirigeant d’une petite ou moyenne entreprise, et avez vu votre travail drastiquement réduit depuis le début de l’épidémie ? Vous avez touché des aides de l’Etat mais elles ne vous permettent pas de maintenir votre activité ? Si vous rencontrez des difficultés économiques et financières et que vous êtes prêt à nous en détailler les conséquences, vous pouvez nous écrire via notre appel à témoignages.

16h31 : Patronat et syndicats ont entamé aujourd’hui des négociations sur le télétravail. Ils programment une réunion conclusive le 23 novembre, qui pourrait donner naissance à un accord national encadrant la charge de travail, les frais professionnels ou la formation des managers. D’ici là, trois réunions sont programmées les 10, 13 et 17 novembre, afin de « se donner les moyens de conclure » cette négociation, a détaillé Hubert Mongon, le négociateur du Medef.

16h15 : Bonjour @corinnemicody, les déplacements au-delà d’un kilomètre de votre domicile sont autorisés : « déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants », indique la case qu’il vous faudra cocher sur l’attestation.

15h57 : Puis-je me déplacer de l’Alsace a Nantes pour aller voir mon frère en maison de convalescence ?

15h48 : Le port du masque n’est plus imposé dès 6 ans dans la métropole de Tours et dans l’hypercentre d’Amboise (Indre-et-Loire), rapporte France Bleu Touraine. Un revirement décidé par la préfecture hier, sans plus d’explications, alors que celle-ci avait porté cette obligation de port du masque dès 6 ans vendredi dernier.

14h58 : Les autorités ont été claires : les entreprises qui le peuvent doivent faire basculer leurs effectifs en télétravail. Mais en pratique, le flou plane sur les sanctions dont pourraient écoper les entreprises récalcitrantes. Votre employeur rechigne à vous laisser travailler à la maison cinq jours sur cinq ? Vous vous rendez toujours, à sa demande, dans les locaux de votre entreprise alors que vous pourriez télétravailler ? Si vous vous reconnaissez dans cette situation, vous pouvez nous en parler dans cet appel à témoignages.

14h51 : C’est un problème qui agace énormément quand on porte des lunettes : le port du masque engendre souvent de la buée sur les verres. Pour y remédier, deux ingénieurs de Franche-Comté ont mis au point un aérateur à placer sous le masque. Il permet d’augmenter le flux d’air sur les côtés pour réduire cette fameuse buée. Réutilisable à l’infini, il devrait être mis sur le marché sous peu.

14h44 : Alors que des élèves ont bloqué plusieurs lycées ce matin pour protester contre des mesures sanitaires jugées insuffisantes, des enseignants appellent également à la grève. « Entre l’assassinat de notre collègue [Samuel Paty] et la crise sanitaire, nous sommes à bout de souffle », explique un membre du syndicat Snes-FSU 93, qui a déposé un préavis de grève aux côtés d’autres syndicats.

14h48 : Les prochains matchs des deux clubs français engagés en Ligue des champions féminine de handball, Metz et Brest, ont été reportés en raison de la pandémie, ont annoncé les deux clubs.

14h15 : L’Association des maires de France (AMF) partage sur Twitter un tableau qui résume ce qu’il est possible de faire ou non pendant le confinement. Vous pouvez le télécharger sur le site de l’AMF.

(AMF)

13h44 : Bonjour @Viriginie, comme lors du premier confinement, ce motif peut faire l’objet d’un déplacement, en cochant la case « déplacements pour motif familial impérieux » de l’attestation. L’idéal est de vous munir d’un justificatif prouvant l’hospitalisation de votre soeur. Vérifiez également que l’hôpital autorise les visites.





francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire