INFO OBS. Jean Messiha va quitter le RN



Cette fois-ci, c’est vraiment terminé. Jean Messiha, 50 ans, très médiatique membre du bureau national du Rassemblement national (RN, ex-Front national), largue les amarres du parti d’extrême droite. De sources concordantes, il doit l’annoncer à Marine Le Pen dans les jours qui viennent et par la suite dans « Valeurs actuelles », l’hebdomadaire de la droite décomplexée, qui publie depuis plusieurs années ses nombreuses tribunes. Marine Le Pen perd ainsi son deuxième énarque, après Florian Philippot, parti lui avec fracas en septembre 2017. Jean Messiha, qui était délégué « études et argumentaires » du RN, quitte le parti qui l’a révélé, qui lui a permis de passer de l’ombre à la lumière des projecteurs de CNews et d’Hanouna dont il était régulièrement l’invité.

Selon nos informations, il y avait eu plusieurs alertes. La première, c’était lors de la constitution de la liste RN pour les élections européennes. Jean Messiha voulait en être, mais le parti en avait décidé autrement. La deuxième a eu lieu à l’automne 2019, juste avant les municipales. Jean Messiha aurait bien aimé être la tête de liste frontiste à Paris. Il assurait alors à la direction du RN qu’il avait le profil idéal : « cosmopolite », « très actif dans les médias et sur les réseaux sociaux » avec ses 114 000 abonnés sur Twitter, « haut diplômé ». Sans succès. C’est le candidat porté par Wallerand de Saint-Just, trésorier du RN et ancien candidat à Paris pour les municipales de 2014, qui l’avait emporté. Serge Fed

Pour lire les 81 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire