les gardes à vue des trois premières personnes interpellées ont été levées



Trois gardes à vue ont été levées après l’attentat commis à Nice jeudi 29 octobre 2020 à la basilique Notre-Dame qui a fait trois morts, a appris franceinfo dimanche 1er novembre de source judiciaire. Il s’agit des trois individus âgés de 47, 35 et 33 ans.

Les autres garde à vue se poursuivent notamment celle du jeune homme de 29 ans interpellé à Grasse où il était arrivé il y a peu de temps. Selon cette source proche, cet homme a fait en partie le même trajet migratoire que l’assaillant qui est arrivé mardi à Nice avant de commettre l’attentat. 

Deux personnes supplémentaires ont été placées en garde à vue samedi 31 octobre en fin d’après-midi. Il s’agit de deux hommes âgés de 63 et 25 ans, présents au domicile de l’individu interpellé à Grasse. Dans le cadre de cette enquête ouverte pour terrorisme, les gardes à vue peuvent durer jusqu’à quatre jours.

Le pronostic vital de l’assaillant de Nice n’est plus engagé, a appris dimanche franceinfo. Toutefois, l’auteur de l’attentat n’est pas – pour l’instant – en état de répondre à un interrogatoire. Selon une source proche du dossier, l’individu avait été vu à proximité de la basilique la veille de l’attaque. L’assaillant avait également passé la nuit dans les parties communes d’un immeuble situé à proximité de l’église.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire