des dizaines de milliers de manifestants pour le droit à l’avortement



Ils protestent contre une décision du Tribunal constitutionnel proscrivant l’interruption volontaire de grossesse (IVG) en cas de malformation grave du fœtus.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté, vendredi 30 octobre à Varsovie et à travers la Pologne, pour protester contre une décision de la justice interdisant quasiment tout avortement. Brandissant des drapeaux arc-en-ciel et scandant des slogans antigouvernementaux, les manifestants ont massivement exhibé dans la capitale le symbole de leur révolte, un éclair rouge.

Depuis plusieurs jours, des rassemblements se tiennent pour contester la décision du Tribunal constitutionnel de proscrire l’interruption volontaire de grossesse (IVG) en cas de malformation grave du fœtus, statuant qu’elle est « incompatible » avec la Constitution. Une mesure soutenue par le PiS (Droit et Justice), le parti ultra-catholique au pouvoir. Une fois publié au Journal officiel, le texte aboutira à l’interdiction de tous les avortements sauf en cas de viol et d’inceste ou lorsque la vie de la mère est en danger.

Environ 50 000 personnes ont participé à la manifestation dans le centre-ville de la capitale, vendredi, selon la mairie, et la police a procédé à « plusieurs arrestations ». Les manifestants s’exposent à des poursuites judiciaires car tout regroupement de plus de cinq personnes sur la voie publique est actuellement interdit en raison de la pandémie de Covid-19.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire