Comment des dessins peuvent-ils devenir plus graves que des meurtres ?




Derrière les décapitations et les meurtres de Conflans-Sainte-Honorine et de Nice, se trouvent bien plus que des tueurs : une culture politique arabo-musulmane rétive à la différence, aux libertés publiques et aux droits humains, estime Daraj.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire