l’Assemblée nationale observe une minute de silence


Alors que Jean Castex précisait la stratégie du gouvernement pour le deuxième confinement national face aux députés, réunis en séance à l’Assemblée nationale ce jeudi 29 octobre, une attaque au couteau a eu lieu près de l’église Notre-Dame située en plein cœur de Nice,faisant au moins trois morts et plusieurs blessés.

Tenu au courant en direct, le Premier ministre transmet les quelques informations dont il dispose à l’oreille du président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, qui en informe les députés, les appelant à observer une minute de silence en hommage aux victimes. Regardez :

Après cette minute de silence, la séance est suspendue pour une durée de quinze minutes. A sa reprise, Jean Castex annonce se rendre à la cellule de crise à Beauvau et quitte l’Assemblée nationale, laissant la parole à Jean-Noël Barrot, député MoDem, qui exprime sa « colère » et son « émotion » face « aux nouvelles qui nous viennent de Nice ».

Le débat sur l’évolution de la situation sanitaire a ensuite repris son cours.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire