Coronavirus : les personnes asymptomatiques perdent leurs anticorps plus tôt



Des tests réalisés sur plus de 365000 personnes en Angleterre pendant trois mois ont montré que la réponse des anticorps au virus qui cause la COVID-19 diminue avec le temps. Mais ce phénomène diffère selon l’âge de la population, et surtout en cas d’infection asymptomatique ou non.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire