Célébration monstre au Chili après le référendum modifiant la Constitution de l’ère Pinochet


Des dizaines de milliers de manifestants ont célébré dans les rues de Santiago du Chili le résultat du référendum en faveur d’une nouvelle Constitution pour remplacer celle héritée de l’ère Pinochet. Ce vote était organisé un an après un soulèvement populaire massif contre les inégalités sociales.

La police a utilisé des canons à eau pour tenter de disperser la foule avant l’annonce des résultats, en vain. Selon des résultats quasi définitifs portant sur plus de 99 % des bureaux de vote, les suffrages favorables à une nouvelle Constitution l’emportent largement avec 78,3 % des voix, contre 21,7 % pour le vote rejetant cette option.

« Nouvelle Constitution »

Réagissant à ces résultats, le président conservateur Sebastian Piñera a appelé dans une allocution télévisée à « l’unité » du pays pour rédiger la « nouvelle Constitution ».
« Jusqu’à présent, la Constitution nous a divisés. A partir d’aujourd’hui, nous devons tous collaborer pour que la nouvelle Constitution soit un espace d’unité, de stabilité et d’avenir », a déclaré le chef de l’Etat.Le Chilien soupçonné du meurtre d’une Japonaise en France extradé ce jeudi vers Paris

Il y a un an, jour pour jour, la contestation contre les inégalités avait connu un tournant lorsque 1,2 million de personnes s’étaient rassemblées sur cette place emblématique, rebaptisée « place de la Dignité ».





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire