« 4 ans de plus avec George… George… » quand Biden oublie le prénom de Trump


Le camp républicain en fait ses choux gras. Dans une intervention filmée dimanche 25 octobre au soir, le candidat démocrate Joe Biden a semblé oublier le prénom du président des Etats-Unis. Dans la foulée, Donald Trump s’est moqué de son adversaire, mettant en doute ses capacités à diriger le pays.

Dernier débat Trump-Biden : match nul et avantage au démocrate

« Joe Biden m’a appelé George hier soir. Il ne pouvait pas se souvenir de mon nom », a tweeté Donald Trump qui a surnommé son adversaire « Joe l’Endormi » et laisse souvent entendre qu’il pourrait souffrir, à 77 ans, d’une sorte de sénilité.

« Il a fallu que le présentateur l’aide pour qu’il se sorte de son interview », a ajouté Donald Trump, en accusant « le cartel des fake news » de « couvrir » cet incident.

Un lapsus tourné en dérision par les conservateurs

Le candidat démocrate a pris la parole dimanche 25 octobre au soir lors d’un concert virtuel de soutien à sa campagne. « Quatre ans de plus avec George… George… », a-t-il commencé avant de s’interrompre.

Joe Biden et Kamala Harris, tandem de la dernière chance pour sauver la démocratie

« Si Trump est réélu, nous nous retrouverons dans un autre monde », a-t-il enchaîné, assis à côté de sa femme Jill Biden.

L’extrait vidéo tournait en boucle ce lundi sur les médias conservateurs qui se demandaient si Joe Biden faisait référence aux anciens présidents George W. Bush ou à son père George Bush. Donald Trump Junior a de son côté retweeté le passage en question.

« Restaurer l’hégémonie blanche est l’opium du peuple de Trump »

« Cela va au-delà du ridicule. Ce type n’est pas prêt pour le poste », a-t-il asséné. « Est-ce que Biden pense qu’il se présente face à George Bush ou George Washington ? », a-t-il persiflé dans son tweet.

Le démocrate est connu pour ses gaffes à répétition. Ancien bègue, il assume également un défaut d’élocution. Mais pour ses opposants, ses lapsus révèlent une baisse de forme. Donald Trump l’a même accusé de prendre des médicaments et avait réclamé un test antidopage avant leur premier débat.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire