Muscler un bras a des avantages pour l'autre



Une étude affirme qu’un bras immobilisé conserverait une plus grande partie de sa masse musculaire, et donc de sa force, si son opposé subit pendant plusieurs semaines un entraînement de musculation avec des exercices de nature «excentrique». Une découverte importante pour les personnes ayant besoin d’une rééducation à l’instar d’athlètes blessés ou de personnes ayant survécu à un AVC.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire