Acné : encore trop de femmes enceintes prennent un médicament dangereux pour le bébé



Dans un point d’actualité, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) réitère sa mise en garde au sujet de l’isotrétinoïne, principe actif de médicaments anti-acné, qui entraîne un risque de malformations chez les bébés exposés in utero. Ses recommandations.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire