l’appel d’Enrique Martinez, patron de Fnac Darty


Enrique Martinez, directeur général de Fnac Darty, le 21 octobre 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Au troisième trimestre, c’est-à-dire les mois qui ont directement suivi le déconfinement, le groupe Fnac Darty a réalisé un chiffre d’affaires de 1,860 million d’euros, en hausse de 7,3% par rapport à la même période de l’année dernière. Le niveau de ventes est resté dynamique notamment en ligne (le e-commerce représente plus de 21% du chiffre d’affaires du groupe au troisième trimestre, contre 18% un an plus tôt).

Plus loin que les chiffres, quelle est la stratégie d’entreprise pour l’après-Covid ? Les consommateurs ont-ils changé leurs habitudes ? Selon le directeur général de Fnac Darty, Enrique Martinez, « c’est encore un peu tôt pour dire mais on voit qu’il y a une volonté de revenir au magasin suite au confinement. Ce mouvement s’est vérifié pendant l’été ». La demande a été importante « pour l’équipement de travail à la maison et vivre mieux chez soi. Il n’est pas impossible que l’on passe plus de temps à la maison. Les Français se sont dit que c’était l’opportunité d’améliorer les conditions de vie à la maison ».

Fnac Darty fera-t-il aussi bien sur l’ensemble de 2020 qu’en 2019 ? « On aborde le moment critique qui est la période de fin d’année. Je reste prudent mais nous sommes prêts pour faire un bon exercice, je l’espère. Mais nous sommes très dépendant des conditions sanitaires et de l’impact qu’elle peuvent avoir sur le commerce en général », explique Enrique Martinez.

Malgré le contexte de crise, l’entreprise cherche de nouveaux collaborateurs. Enrique Martinez insiste : « On recrute des techniciens pour réparer les produits. On a un manque d’une centaine de personnes cette année et 500 dans les prochaines années. La priorité est d’avoir accès au marché de l’emploi pour des segments qui aujourd’hui ne sont pas couverts ».



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire