L’islamologue Tariq Ramadan de nouveau mis en examen pour viols sur une cinquième femme

En 2018, le témoignage de Mounia Rabbouj avait amené le théologien, alors détenu, à admettre pour la première fois des relations extraconjugales, selon lui « consenties ». L’islamologue Tariq Ramadan, déjà poursuivi pour viols sur quatre femmes, a été mis en examen jeudi 22 octobre, cette fois pour des faits de viols qui remonteraient à 2013-2014, dénoncés par l’une de ses premières accusatrices, Mounia Rabbouj, indiquent des avocats du théologien. Cette mise en examen avait été réclamée au printemps 2018 par le parquet de Paris, mais les juges avaient suspendu jusqu’ici leur décision…

Lire la suite

La Bourse de Paris, tiraillée, se maintient proche de l’équilibre

La Bourse de Paris a fini en légère baisse de 0,05% jeudi, préoccupée par la situation sanitaire et perplexe quant aux rebondissements autour du plan de relance économique américain, mais satisfaite des résultats d’entreprises. L’indice CAC 40 a perdu 2,57 points à 4.851,38 points dans un volume d’échanges de 3,2 milliards d’euros. La veille, il avait glissé de 1,53%. « Il y a plusieurs forces qui s’opposent », résume à l’AFP Frédéric Rozier, gestionnaire de portefeuille à Mirabaud France. Le moral des investisseurs est plombé par les nouvelles sur le front sanitaire,…

Lire la suite

Monsanto définitivement condamné après 13 ans de combat

Publié le 22 octobre 2020 C’est une décision qui marque la fin de plus de 13 ans de combat. La Cour de cassation vient définitivement de condamner Monsanto dans l’affaire l’opposant à l’agriculteur Paul François. Ce dernier, intoxiqué depuis 2004 après avoir inhalé les vapeurs de l’herbicide Lasso commercialisé par le géant américain, est devenu un symbole de la lutte contre les pesticides.  C’était une bataille à la David contre Goliath. L’agriculteur Paul François, intoxiqué après avoir inhalé des vapeurs de l’herbicide Lasso commercialisé par Monsanto, poursuivait le groupe agrochimique…

Lire la suite

« Accuser l’Unef d’être indirectement lié aux attentats terroristes, c’est inacceptable ! »

Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a ciblé le syndicat étudiant de l’Unef jeudi 22 octobre au matin en l’accusant de favoriser « une idéologie qui, de loin en loin, mène évidemment au pire ». « Ce qu’on appelle communément l’islamo-gauchisme fait des ravages. Il fait des ravages à l’université comme quand une organisation comme l’Unef cède à ce type de choses », a déclaré Jean-Michel Blanquer jeudi 22 octobre au micro d’Europe 1. Contactée par « l’Obs », Mélanie Luce, présidente de l’Unef, dénonce des propos « inacceptables » de la part du ministre de l’Education nationale. Comment…

Lire la suite

Pesticides : Monsanto définitivement condamné

C’est un soulagement. Après quatorze ans de bagarre judiciaire, Paul François, un céréalier charentais a été reconnu victime du Lasso, un herbicide commercialisé par le groupe Bayer – Monsanto. La Cour de cassation estime qu’il a bien intoxiqué l’agriculteur et a rejeté tous les recours du groupe phytopharmaceutique. “Il y a un poids qui est parti de mes épaules, et puis, surtout, Monsanto ne pourra plus dire que cette histoire ce n’est que de l’affabulation”, explique Paul François dans l’édition du 12/13 du jeudi 22 octobre. “Mon honneur est sauf,…

Lire la suite

La juge nommée par Trump se rapproche de la Cour suprême, malgré un boycott démocrate

Le Sénat a franchi jeudi un premier cap dans la confirmation de la juge nommée par Donald Trump à la Cour suprême, sans les démocrates qui ont boycotté un processus jugé « illégitime » si près du scrutin du 3 novembre. Les douze élus républicains de la commission judiciaire du Sénat ont voté pour transmettre le dossier d’Amy Coney Barrett à l’ensemble de la chambre haute du Congrès avec un avis « favorable ». Ce vote de procédure ouvre la voie à un vote final en séance plénière, peut-être dès lundi. « C’est un grand…

Lire la suite

Droits de l’homme : connaissez-vous le prix Sakharov ?

Question-Réponse 22.10.2020 Institué en 1988, le « Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit » est remis chaque année par le Parlement européen à des personnes ou des organisations en lutte contre l’oppression, l’intolérance et l’injustice. Le 22 octobre, le Prix Sakharov 2020 a été décerné à l’opposition biélorusse, qui manifeste depuis onze semaines contre le régime d’Alexandre Loukachenko. Le prix devrait être remis lors d’une cérémonie au Parlement européen le 16 décembre. Que récompense-t-il ? Le prix Sakharov récompense une action exceptionnelle dans le domaine de la défense des droits de…

Lire la suite