Test DVD : #JeSuisLà | Critique Film


France, Belgique : 2020
Titre original : –
Réalisation : Eric Lartigau
Scénario : Eric Lartigau, Thomas Bidegain
Acteurs : Alain Chabat, Doona Bae, Blanche Gardin
Éditeur : Gaumont
Durée : 1h34
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 5 février 2020
Date de sortie DVD : 17 juin 2020

Stéphane mène une vie paisible au Pays Basque entre ses deux fils, aujourd’hui adultes, son ex-femme et son métier de chef cuisinier. Le petit frisson dont chacun rêve, il le trouve sur les réseaux sociaux où il échange au quotidien avec Soo, une jeune sud-coréenne. Sur un coup de tête, il décide de s’envoler pour la Corée dans l’espoir de la rencontrer. Dès son arrivée à l’aéroport de Séoul, un nouveau monde s’ouvre à lui…

Le film

[3,5/5]

Alain Chabat en homme-enfant redécouvrant dans l’attente les joies simples de la vie, Blanche Gardin avec un accent du Sud-Ouest, le temps dilué, les rencontres, les rires… #JeSuisLà est un joli film, plein de charme et d’espoir, qui passe comme un rêve, presque en état de grâce. Malgré ses qualités, le petit dernier d’Eric Lartigau n’a malheureusement pas su trouver son public. La faute au #GrandConfinement ? On ne le pense pas. #JeSuisLà est en effet sorti le 5 février 2020, et n’est pas parvenu à réunir 200.000 spectateurs dans les salles françaises… Tout en ayant profité fin février d’une large période de vacances scolaires.

#JeSuisLà ne semble donc pas être une des victimes collatérales de la crise sanitaire du Covid-19. Juste un accident dans la carrière d’Eric Lartigau et Alain Chabat, pourtant tous deux généralement plutôt habitués aux succès populaires. C’est dommage, car cette petite bulle de plaisir n’aura de ce fait même pas droit à son édition Blu-ray, et devra se contenter d’un simple DVD, en définition standard. La double peine ! Il nous restera cependant le DVD de chez Gaumont pour nous consoler, car sur critique-film.fr, on aime #JeSuisLà. La preuve avec la critique de notre rédacteur en chef Pascal Le Duff :

« Éric Lartigau retrouve Alain Chabat (Prête-moi ta main) pour ce qui aurait pu être une version franco-coréenne de Lost in translation mais dévie sur d’autres sentiers. Arrivé à l’aéroport, Stéphane ne voit pas Soo et décide de l’y attendre ! Il lui envoie des nouvelles sur Instagram mais ne reçoit pas de réponse. Têtu, mais sans malice, il se fait remarquer avec son hashtag #JeSuisLà, jeté comme une bouteille à la mer à l’élue de son cœur. Son entêtement aurait pu être détestable, mais Alain Chabat lui donne une fragilité qui le rend attachant.

Si le récit est si touchant alors qu’il semble s’enliser, c’est dans sa façon de saisir ce moment dans certaines vies où ce qui compte n’est pas la destination mais le voyage intérieur. La star locale Doona Bae s’est prêtée avec grâce à un rôle qui aurait pu être ingrat mais dévoile des choses peu reluisantes sur les rapports entre hommes et femmes, nécessaires à rappeler. »

Le DVD

[3,5/5]

Côté DVD, la galette de #JeSuisLà éditée par Gaumont fait le boulot sans le moindre problème. L’image respecte pleinement la belle photographie du film signée Laurent Tangy, qui est bien sûr proposé dans son format d’origine respecté, et la définition est exemplaire, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique. L’éditeur, rôdé au support DVD depuis quelques années maintenant, compose de manière très habile avec les qualités et les défauts d’un support en définition standard. Côté son, l’éditeur nous propose le film naturellement en VF et en Dolby Digital 5.1, nous proposant un mixage bien enveloppant et relativement dynamique – mettons-nous bien d’accord, nous ne sommes pas chez Michael Bay, il s’agit principalement d’ambiances finement restituées. Pas de suppléments.



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire