À en perdre la tête




Un lent et inéluctable processus Sans m’appesantir sur la fin horrible d’un enseignant qui faisait simplement son métier dans un état laïque, dans le respect des valeurs de la République, il me semble indispensable par le truchement de mon expérience personnelle de jeter un regard désabusé sur tous les renoncements, les couleuvres que nous dûmes avaler dans l’exercice de notre métier. J’ai enseigné en zone qu’on disait prioritaire à un public identifié (…)


Citoyenneté



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire