Trump s’en prend au docteur Fauci « et tous ces idiots »

Le président américain Donald Trump s’en est une nouvelle fois pris lundi avec virulence au docteur Anthony Fauci, figure très respectée aux Etats-Unis et membre de la cellule de crise de la Maison Blanche sur le coronavirus. « Les gens en ont marre (d’entendre parler) du Covid », a déclaré Donald Trump dans un échange téléphonique avec des membres de son équipe campagne, auquel plusieurs médias américains ont eu accès. 10 choses à savoir sur Anthony Fauci, l’immunologiste que les Américains adorent « Les gens disent : “laissez-nous tranquilles”. Ils en ont marre. Marre…

Lire la suite

Éducation civique et morale : un enseignement risqué

« Respecter autrui » et « juger par soi-même » sont deux notions qui figurent dans les programmes scolaires. Ces cours, enseignés en primaire, au collège et au lycée ont fusionné pour donner, depuis 2015, l’enseignement moral et civique. Cette matière transverse implique tous les professeurs du CP à la Terminale. Les enseignants sont guidés par des supports pédagogiques. L’académie d’Amiens (Somme) propose par exemple de s’appuyer sur une exposition sur la laïcité. Parfois, les caricatures de Charlie Hebdo sont aussi proposées.  En théorie, les contrôles relèvent des inspecteurs de l’Éducation nationale dans le premier degré, et des inspecteurs pédagogiques…

Lire la suite

Bourse de Paris: les échanges après 17H30 annulés, cours de clôture du CAC fixé à 4.942,62 points (Euronext)

Par AFP le 19.10.2020 à 19h01 Les transactions effectuées sur la Bourse de Paris après 17H30 (15H30 GMT) lundi sont annulées, a annoncé l’opérateur boursier Euronext, fixant la clôture de l’indice CAC 40 à 4.942,62 points, en hausse de 0,14%. « Euronext a décidé d’annuler tous les échanges qui se sont produits après 17H30 sur toutes les catégories d’actifs, à l’exception des matières premières », a indiqué l’opérateur paneuropéen dans un communiqué transmis à l’AFP. Les échanges s’étaient prolongés après l’heure habituelle de clôture, après déjà une panne de près de trois…

Lire la suite

VIDEO : L'épopée russe en 14 buts

Ce mercredi 14 octobre, la France va retrouver la Croatie dans le Groupe 3 de la Nation League de l’UEFA, une affiche qui rappelle forcément des bons souvenirs aux supporters des Bleus ! En finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, les hommes de Didier Deschamps s’étaient imposés 4-2, inscrivant ce jour là presque un tiers de leur buts sur l’ensemble de la compétition. Dans la vidéo ci-dessus, nous vous proposons de revoir les 14 réalisations tricolores lors de cette campagne victorieuse de la France, de…

Lire la suite

l’État se dit prêt à investir

C’est un nouveau point d’étape dans la négociation dans l’affaire de la fermeture de l’usine Bridgestone de Béthune (Pas-de-Calais) qui s’est tenu au ministère de l’Économie et des Finances, lundi 19 octobre. « L’objectif des discussions de ce matin était de revoir les différents scénarios alternatifs à la fermeture du site de Béthune« , explique la journaliste Maëlys Septembre. Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, ainsi que les syndicats étaient présents à la réunion. La direction n’y était pas. « Plusieurs options sont sur la table pour tenter de sauver le site de Béthune : la reprise par un autre industriel du…

Lire la suite

Brexit: Londres se dit ouvert à la négociation

Le Royaume-Uni s’est dit ouvert lundi à l’ »intensification » des négociations commerciales post-Brexit, actuellement dans l’impasse, proposée par Bruxelles, tout en répétant que discuter n’avait de sens qu’en cas de changement de position des Européens. Déjà poussives, les discussions se sont envenimées jeudi quand les 27 réunis en conseil ont exigé des concessions de Londres pour arriver à un accord de libre-échange à temps pour l’appliquer l’année prochaine, quand les règles européennes cesseront de s’appliquer au Royaume-Uni. Le Premier ministre Boris Johnson a alors déclaré les pourparlers « terminés » et a demandé…

Lire la suite

« la peur va changer de camp »

Emmanuel Macron et son gouvernement promettent désormais des réponses politiques « à court et moyen terme » après l’assassinat du professeur Samuel Paty, auquel plusieurs dizaines de milliers de personnes ont rendu hommage dimanche. Le président de la République l’a martelé, martial, lors d’un conseil de défense : « La peur va changer de camp » et « les islamistes ne doivent pas pouvoir dormir tranquilles dans notre pays », a rapporté l’Elysée. A l’issue de deux heures trente de réunion dans la soirée avec Jean Castex, cinq ministres ainsi que le procureur anti-terroriste Jean-François Richard, le président…

Lire la suite