Samuel Paty s'apprêtait à être sanctionné par l'Académie des Yvelines pour avoir osé montrer des caricatures du prophète Mahomet



Telle est l'information explosive que révèle une note des agents locaux du renseignement territorial : l'enseignant décapité à Conflans-Saint-Honorine par un terroriste tchétchène s’apprêtait à être sanctionné par l’Académie des Yvelines pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. Après l'horreur, le dégoût. Samuel Paty, présenté unanimement depuis 48 heures comme un martyr de la liberté d'expression, et auquel des habitants de (…)


Société



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire