Les sanctions liées à l'affaire Navalny feront plus de mal que de bien à l'Occident




La décision de l’Union Européenne d’introduire des sanctions anti-russes en raison de la situation concernant Alexeï Navalny ajoute de la toxicité aux relations entre Moscou et Bruxelles, et les restrictions elles-mêmes peuvent faire plus de mal que de bien aux intérêts de l’Occident, a déclaré le politologue, journaliste et chercheur de l’Université d’Oxford Samuel Ramani. « Je pense que ces sanctions sont dictées par le symbolisme, elles sont un acte (…)


International



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire