Policier : la personne à abattre



L’attaque du commissariat de police de Champigny‑sur‑Marne, qui s’ajoute à tellement d’autres évènements, n’a pas manqué d’émouvoir les politiciens, les journalistes et dans une moindre mesure l’opinion publique. Si j’ose écrire que l’émotion peut être modérée dans l’opinion publique c’est que celle‑ci est tellement multiforme qu’il est plus que hasardeux de considérer, comme on l’a fait à tort en (…)


Société



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire