la peur d’une vague de licenciements dans l’aéronautique


Marjorie Salviani et Arnaud Robin représentent un couple dans la détresse. Près de Toulouse (Haute-Garonne), tous les deux travaillent pour l’entreprise AAA qui sous-traite pour le géant de l’aéronautique Airbus. En raison de la crise qui frappe le pays, ils se retrouvent en chômage partiel depuis six mois désormais. Cette situation difficile à vivre les empêche de se projeter dans leur vie. Ils n’arrivent pas à savoir si leurs postes vont être supprimés ou non.

Plutôt que de rester à son domicile, Arnaud Robin assume son rôle de représentant syndical CFDT. Il part sur le terrain et se joint à d’autres manifestations de salariés travaillant également pour un sous-traitant d’Airbus. Il veut unir leurs causes. « Si on touche à un, on touche à tous« , rappelle-t-il. En Haute-Garonne, 6 530 postes dans l’aéronautique sont menacés. 

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire