les Français incités à partir en France à la Toussaint pour sauver le secteur


Les Français sont incités à réserver leurs vacances. (LEYLA VIDAL / MAXPPP)

Les vacances de la Toussaint 2020 commencent dans quelques jours, le 16 octobre. Le secteur du tourisme serre les dents, alors que la crise du Covid-19 continue et que de nouvelles restrictions entrent en vigueur. Alors le 12 octobre, à la sortie d’un conseil interministériel consacré au tourisme, le secrétaire d’État chargé du tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a appelé les Français à réserver leurs vacances : « On a eu un été bleu-blanc-rouge, et j’espère qu’on aura également un automne et un hiver bleu-blanc-rouge. La montagne a énormément d’atouts ». Et le gouvernement a déjà pris les devants : des colonies de vacances vont être organisées pour 15 000 enfants dès la semaine du 19 octobre avec un budget de plus de 7 millions d’euros.

Le secteur du tourisme est entravé depuis le début de la crise du Covid-19. Les réservations sont en baisse de moitié par rapport à la même période l’an dernier. De quoi inquiéter les professionnels qui, pour convaincre la clientèle, s’engagent à ne pas retenir de frais si les personnes qui ont réservé annulent leurs contrats jusqu’à la dernière minute. Un effort consenti par le secteur du tourisme qui a déjà reçu plus de 700 millions d’euros d’aides publiques via le fonds de solidarité mis en place par l’État.

Les voyagistes aussi espèrent bien pouvoir travailler à la Toussaint. « Pour le moment on est en mode survie« , confiait récemment sur franceinfo la secrétaire générale des Entreprises du voyage, Valérie Boned. Elle prévoit des licenciements en masse dans le secteur, au moins 30% de suppressions de postes en perspective. Toutes les entreprises sont dans une situation extrêmement compliquée, le climat anxiogène n’est absolument pas propice à la confiance. C’est la raison de cet appel lancé lundi par le gouvernement à celles et ceux qui ont la chance de pouvoir prendre, ou tout simplement se payer, des vacances.



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire