bureaux sur roulettes, lumières vertes… Des solutions pour mieux protéger les salariés


Une lumière verte qui indique si un bureau est vide afin de ne pas manipuler inutilement une poignée de porte… Des tables et des chaises qui se déplacent sur roulettes histoire de garder ses distances… Voilà quelques-unes des solutions proposées par l’entreprise Steelcase pour protéger les salariés.

Installé à Schiltigheim, en Alsace, ce spécialiste du mobilier de bureau travaille sur l’intégration des mesures barrières dans un environnement professionnel. L’objectif est de rendre le matériel configurable à souhait pour permettre aux salariés de se mettre en retrait quand ils le souhaitent.

Dans les espaces de convivialité, les banquettes disparaissent, par exemple, pour laisser place aux chaises individuelles. Les deux maîtres-mots de l’entreprise sont flexibilité et modularité. « Tout est conçu de manière très fluide, très légère », commente Nathalie Rigaut, consultante pour les espaces de travail Steelcase.

L’autre objectif de l’entreprise alsacienne est de rendre les mesures barrière « invisibles » en les intégrant dans le décor. Elle remplace notamment les parois en plexiglas par des plantes. « Le but est d’éviter de mettre partout des choses qui rappellent aux gens qu’on est en situation sanitaire tendue », explique Nathalie Rigaut.

Avec la pandémie, l’espace de travail adapté aux mesures sanitaires est en plein développement. Il est devenu un marché à part entière avec des innovations à venir comme, par exemple, les matériaux virucides. En Isère, le groupe SergeFerrari, spécialiste des matériaux composites souples utilisés en architecture, a mis au point une toile permettant de tuer le coronavirus. Ce procédé pourrait être utilisé pour recouvrir les chaises, les bureaux ou encore les poignées de portes.    



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire